06 31 74 43 95 contact@ataligne.com

Lien d’écoute vers le podcast 

Vous est-il déjà arrivé de faire plaisir aux autres alors que vous n’en aviez pas réellement envie ? Mais voilà vous êtes ainsi…quand on vous demande de l’aide vous aimez rendre service et ce, quelle que soit la situation…Et si nous parlions quelques instants du ressort qui peut se cacher derrière ce comportement récurrent ?

Si ce sujet vous intéresse alors suivez-moi ! Je vous en dis plus dans ce podcast consacré cette semaine à « Quand il est temps de cesser de faire plaisir aux autres »

 

Je vous retrouve la semaine prochaine avec un nouveau contenu à découvrir !

Certains d’entre nous, de par leur histoire personnelle, du fait de leurs blessures profondes ressentent dans leur quotidien d’adulte le besoin de toujours faire plaisir aux autres.

  • La voisine d’à côté vous demande d’arroser ses plantes ou de garder son animal de compagnie pendant ses vacances. Gentille comme vous êtes, vous dites oui, comme d’habitude, sachant déjà que cela peut vous entraver dans votre programme d’été.
  • Vous êtes disponible le soir. Votre « copine maman » vous demande alors de récupérer son fils en même temps que votre enfant…vous n’osez pas refuser alors vous dites oui…et ce à chaque sortie d’école
  • Votre collègue vous demande un coup de main sur un dossier compliqué alors que vous avez déjà du mal à gérer votre propre planning…et vous vous entendez lui dire « oui bien sûr je vais t’aider » alors que votre surcharge mentale est déjà sur le point d’exploser….

Le principe de « faire plaisir » est un moteur pour beaucoup d’entre nous. Il à la fois

  • Le fruit de nos croyances, ces vérités faites siennes parce que si impactantes dans l’enfance :il faut être gentil et faire plaisir sinon on ne t’aimera pas
  • Et la conséquence de nos blessures personnelles, de possibles manques qui nous ont rendu enclin(e)s à faire plaisir aux autres, pour recevoir cet amour dont nous nous sommes senti(e)s privé(e)s trop petit(e).

Mais est-ce que quand on fait plaisir aux autres, se fait-on réellement plaisir?

Jusqu’où le plaisir de l’autre doit nous emmener loin de nous même ? Loin de notre propre plaisir personnel ?

Prenez le temps de réfléchir à cela…

Ressentez-vous vraiment du plaisir systématiquement en disant oui aux autres ou bien cherchez-vous seulement à vous prouver que vous êtes une personne qui mérite d’être aimé(e) tout simplement?

Qu’est-ce que l’aide apportée systématiquement aux autres vous apporte et nourrit en vous ?

En tant que coach, je pense que quand le plaisir n’est plus là il est important de s’écouter, de dire non, gentiment, mais fermement et de récupérer ce temps dédié aux autres pour prendre soin de soi.

Dire oui à tout alors que cela ne vous fait pas plaisir vous amène directement sur le chemin de l’irrespect : de vous-même et également de la part des autres qui n’ont jamais l’habitude de vous entendre refuser !

Alors apprenez à vous écouter et à poser vos limites : c’est la première fois qui compte véritablement, ensuite le non ferme sera plus facile à trouver. Commencez « petit » et grâce à vos petites victoires personnelles visez plus « difficile », plus « challengeant ».

Il n’est pas facile de se connaitre soi même et un travail analytique est nécessaire pour se découvrir, connaitre ses ressorts et comprendre pourquoi cette petite voix vous dit « fais ceci » ou « ne pas fais cela »

Si ce portrait vous correspond, n’hésitez pas à me contacter pour mieux comprendre vos ressorts et avancer plus librement sur votre chemin de vie, en pleine conscience de qui vous êtes réellement, riche de vos forces et aussi de vos failles, de vos ressources et de votre volonté de changer …

D’ici la bonne semaine et surtout restez à l’écoute de « En ligne » le podcast d’ATALIGNE »