06 31 74 43 95 contact@ataligne.com

La période estivale arrive et pour beaucoup le break des vacances est dans le viseur, indispensable à une bonne récupération après des semaines de travail souvent harassantes !

Qui ne s’est jamais senti(e) sur les rotules en atteignant enfin ses congés ! La dernière ligne droite est souvent la plus rude, et il faut parfois 2 semaines sur 3 pour s’en remettre réellement !

Alors comment profiter réellement de sa période de vacances, sans avoir l’impression d’en perdre une partie ?

Dans cet article je vous partage ma technique des 4D pour vous aider à vous sentir au plus vite de plein pied dans une phase de « coupure » régénératrice !

1/ D comme déconnexion

Nous sommes tous très connectés, voire hyperconnectés. Notre meilleur ami, le Smartphone qui a su s’installer dans nos vies.

Souvent à portée de main, nos oreilles restent attentives aux moindres notifications, l’œil attiré par ces emails ou ces informations qui débarquent, le doigt prêt à dégainer pour scroller l’écran et se nourrir de ce contenu toujours plus affluent !

Alors un premier effort à faire quand on se met en mode vacances c’est d’accepter une forme de déconnexion, comme si on se mettait un peu en mode avion.

Sans le couper totalement, je sais que cela est quasiment impossible pour certain, il est bon d’accepter de le lâcher un peu pour le repos de notre cerveau et la régénération de nos « batteries corporelles et mentales ».

A force d’être captés par cet appareil nous en oublions

  • de reposer notre cerveau toujours sur-sollicité,
  • de profiter des bons instants et de ce qui nous entoure
  • de communiquer en toute disponibilité avec nos proches…

Alors un premier conseil acceptez de revenir dans une réalité plus concrète et moins virtuelle.

Limitez progressivement votre temps de connexion sur vos journée pour rester dans un usage plus raisonnable et réellement « utile », par exemple juste pour appeler un proche ou organiser une sortie avec des amis.

Posez votre téléphone à un endroit moins accessible et vivez les instants présents le plus intensément possible ! Enlevez pour le temps des vacances toutes ces notifications automatiques qui sont des éléments polluants sonores et viennent interrompre le fil de votre activité.

Si cela est difficile au début, prenez conscience de votre comportement et faites un effort personnel pour « faire autre chose » : lire, visiter un musée, aller voir un bon film, sortir vous promener…tout sauf du virtuel !

Donnez vous un temps, un créneau limité pour consulter votre téléphone. Je ne vous dis pas de vivre en ermite, mais plus de réduire vos temps de connexion pour retrouver un souffle, une distance par rapport à cette technologie trop omniprésente et finalement stressante.

2/ D comme décompression

La décompression consiste à se positionner en rupture par rapport à sa routine habituelle de réveil, boulot, dodo !

Surtout n’emportez pas en vacances avec vous des éléments qui pourraient vous rappeler le travail. Evitez les dossiers à emporter sous le coude même s’ils ne sont pas terminés, les ordinateurs professionnels et toutes autres source de rappels de « tâches » à faire, à avancer, à finir…

L’idée est d’avoir bouclé les tâches stressantes avant votre départ, sinon cela attendra votre retour. Il faut que vous en soyez convaincu(e) et non stressé(e) par la situation. Trouvez-vous des relais pour terminer vos dossiers inachevés si cela vous rassure, mais évitez les sources de pollution du quotidien au maximum. Imposez vos règles : « Je suis en vacances, donc injoignable pendant cette période ». Dites-le avec assertivité, dans le respect des autres et de vous-même, mais avec fermeté !

Cela mettra des limites par rapport aux collègues « assistés » qui peuvent être tentés ou « encouragés » par vos soins à vous déranger.

Une fois la déconnexion décidée, il n’est pas question de se mettre la pression pour organiser les vacances avec un rythme quasi « militaire » !

Fini les agendas, les horaires trop cadrés qui ne laissent personne respirer !

L’idée est bien de prendre son temps, de laisser ce temps et les heures s’écouler sans chercher à les maitriser et de se dire intérieurement « ce n’est pas très grave si ce n’est pas fait dans la minute ».

Vous êtes en vacances : libérer votre charge mentale est un grand pas vers la décompression, vers un lâcher prise libérateur et reposant.

Vivez les choses sans contrainte et surtout sans monter en épingle des petites choses qui peuvent arriver au quotidien : car oui en vacances il peut aussi y avoir des événements qui bousculent un quotidien.

Apprenez à sourire par rapport à ce qui vous entoure et ce qui vous arrive, à en tirer du positif, à prendre du recul par rapport aux situations.

Laissez couler ! Vous verrez vous vous sentirez plus calme et détendu(e)

3/ D comme défoulement

Le corps et l’esprit ont besoin de se régénérer et de recharger les batteries. Pour le faire il est important de libérer les tensions accumulées.

Quoi de mieux que de consacrer cette période estivale à de la mobilité en extérieur. J’ai bien dit « mobilité » et pas forcément « sport intense ».

L’important est de se mettre en action, de ne pas non plus rester sans mouvement sur toute la période des vacances. Trouvez quelque chose qui vous convient : de la marche un peu active, du vélo, de la course sur des temps courts, de la natation si vous aimez cela.

L’idée est de trouver ce qui vous plait réellement : qu’il s’agisse de ballades en montagne, en forêt, de petites marches ou petites nages si vous êtes en bord de mer, de visites de musée ou de découvertes de villes. Toutes ces activités seront excellentes pour votre corps et votre mental.

La marche et le mouvement vont activer vos muscles de façon bénéfique. L’activité physique va vous aider à déstresser. Et si vous avez l’habitude de rester assis(e) de longue période à votre poste de travail vous allez vite en ressentir les bienfaits physiques.

Côté mental, les promenades vont aider votre esprit à se détendre, à observer ce qui vous entoure, à vous sentir plus en harmonie avec la Nature.

Une étude de l’Université de Birmingham en Alabama a constaté que ceux qui passaient du temps en plein air ressentaient des bénéfices physiques et mentaux.

Être à l’extérieur pendant 20 minutes aiderait à la réduction du stress et de la fatigue mentale. Une autre étude a révélé que l’exposition aux arbres, au chant des oiseaux et au ciel peut donner un coup de pouce au bien-être, en particulier pour les citadins très soumis aux lumières plus artificielles.

Autre point bénéfique, l’activité physique, sans être excessive, aide à libérer des hormones du bien être et donc à mieux accueillir vos émotions.

Cela est démontré scientifiquement, la pratique d’une activité physique augmente la sécrétion naturelle de sérotonine (hormone du bien-être) et diminue la sécrétion du cortisol (hormone du stress) : alors ne vous privez plus, faites vous du bien en chaussant vos baskets ou chaussures de randonnée !

4/ D comme dormir

En période de travail, le sommeil est souvent impacté par le stress : ruminations des tracas de la journée, séries regardées tard pour tenter de se changer les idées, voire travail en mode « nocturne » pour boucler ce qu’il y a à faire après des journées remplies de réunions…

Et pourtant bien dormir est une source énorme de régénération de notre cerveau. Il est une clé essentielle à notre santé, notre bien-être et à notre mieux-être.

Le sommeil nous aide à renforcer nos défenses immunitaires, à réduire notre stress, à éliminer les toxines : avoir un sommeil de qualité est donc indispensable et d’autant plus en période de vacances !

C’est le bon moment pour retrouver son rythme, pour ne plus mettre cette sonnerie qui vous tire du lit le matin!

Laissez-vous dormir, reposez-vous et retrouvez un sommeil sans stress et réparateur. L’idéal est de suivre le rythme du soleil pour vous aider à récupérer.

Ecoutez les signaux envoyés par votre corps pour vous alerter de votre fatigue, ne les repoussez pas sous prétexte que vous êtes en vacances : les trop forts décalages ne sont pas bons pour votre organisme non plus.

Une bonne literie est importante pour des nuits de qualité. Quelques règles d’hygiène de vie sont également bonnes à respecter :

  • Essayez de ne plus consommez de café ou de boissons excitantes après 14h.
  • Evitez trop d’alcool en fin de journée, très déstructurant pour le sommeil.
  • Éviter au maximum les écrans et leurs lumières bleues après 19h
  • Dîner au moins 2h avant le coucher pour favoriser une meilleure digestion en évitant les reflux gastriques.
  • Privilégiez les produits de qualité et les petites quantités pour votre repas du soir, car être bien passe aussi par le contenu de votre assiette.

 Avec ces 4D prenez soin de vous et passez d’excellentes vacances pour vous sentir en forme dès la reprise.