06 31 74 43 95 contact@ataligne.com

C’est l’été, les terrasses sont ressorties et, pour certains, la lunch box à emporter avec soi sur son site de travail.

Avec la chaleur, il est essentiel de rester très vigilant au respect de la chaine du froid des aliments transportés.

De façon plus générale, pour rester en forme et en bonne santé la sécurité alimentaire est un critère indispensable à respecter.

Elle passe par des règles simples mais rigoureuses.

Au fait, connaissez-vous les principes qui vous éviteront des désagréments digestifs appelés toxi-infections alimentaires ?

Si ce n’est pas le cas, prenez quelques instants pour les découvrir….

1/ La sécurité alimentaire, une affaire de tous

sécurité alimentaire hygiène

Une toxi-infection alimentaire est une réaction, souvent gastro-intestinale, observée à l’issue d’une prise alimentaire. Elle est liée à la contamination de matières premières utilisées dans des plats et/ou liée au non- respect des mesures d’hygiène et de température lors de la préparation des aliments.

Elle résulte donc de l’ingestion d’un aliment ou d’une boisson contaminé(e) par des bactéries ou des toxines. En France, les agents infectieux les plus répandus sont les salmonelles, la listeria, la toxine botulique et les staphylocoques.

Cette toxi-infection peut atteindre une seule personne mais également toucher plusieurs individus, devenant une TIAC : toxi-infection alimentaire collective.

Le saviez-vous, selon les données du Site Santé Publique France, il était comptabilisé en 2019 :

  • 10 000 à 16 000 personnes infectées.
  • 30% de TIAC suite à des repas familiaux, 30% dans des structures collectives et 40% dans le cadre de la restauration collective.
  • Avec une augmentation notable de +21% de cas observés en milieu familial par rapport à l’année précédente.

Même si nos sociétés modernes renforcent de plus en plus les règles d’hygiène, il est important pour la santé individuelle et collective de tous bien les connaitre pour éviter au maximum ces intoxications qui demeurent très contagieuses.

2/ Les règles d’hygiène alimentaire à connaitre et à respecter

Hygiène réfrigérateur

 

 

 

 

 

 

Des règles simples ont été édictées par l’ANSES, l’agence nationale de la Sécurité Sanitaire de l’Alimentation.

En voici une description détaillée et enrichie pour vous aider à vérifier que vous faites le nécessaire par rapport à ces règles d’hygiène de base :

  • Pour préparer ses plats il est essentiel de bien se laver les mains à l’eau et au savon: AVANT et APRES avoir cuisiné.
  • En cas de troubles de type gastro-intestinaux et si vous vivez en couple ou en famille, évitez de cuisiner pour ne pas transmettre vos agents pathogènes très contagieux aux autres membres de la famille.
  • Ne laissez pas des aliments ou des plats trop longtemps à température ambiante: rangez les au plus vite au frais, d’autant plus quand les températures grimpent.
  • Quand vous faites vos courses, n’oubliez pas les sacs isothermes pour conserver les produits frais et surgelés.
  • Maintenez votre réfrigérateur propre: nettoyez régulièrement l’intérieur pour ne pas laisser de traces d’aliments qui auraient pu couler. Veillez à bien emballer vos aliments pour les conserver.
  • Respectez un ordre de rangement : rangez les aliments en fonction des zones de votre réfrigérateur (chaque appareil peut avoir ses espaces de rangement particuliers). Veillez à ce que la température reste entre 0°C et 4°C. Les aliments périssables tels que le poisson, les viandes, les charcuteries doivent être conservés dans la zone la plus froide.
  • Vérifiez bien la bonne fermeture de vos portes de réfrigérateur et leur bonne étanchéité.
  • Séparez les aliments crus des aliments cuits au sein du réfrigérateur.
  • Veillez à utiliser des ustensiles propres quand vous préparez vos plats. De même, si possible, utilisez deux planches distinctes par rapport aux types d’aliments suivants : une planche pour les viandes et poissons crus, et une autre pour les légumes propres ou produits cuits.
  • Concernant les plats « tout-prêts », les produits de traiteurs, les plats cuisinés, les pâtisseries avec de la crème…veillez à les consommer au maximum dans les 3 jours après leur achat.
  • Quand vous achetez des produits emballés, vérifiez bien les dates limites de consommation et respectez les.
  • Concernant la viande hachée: faites-la cuire à cœur, voire bien cuite, notamment pour les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes immunodéprimées.
  • Concernant la consommation de viandes ou de poissons crus, façon tartare ou carpaccio, soyez très vigilants. En effet ils peuvent contenir pour la viande crue de la Salmonelle, la bactérie Escherichia Coli, le ver Tenia et pour le poisson un parasite dit Anisakis, tous responsables de troubles digestifs importants, voire graves.

Attention, de simples marinades, avec du citron et des aromates ne suffisent pas à tuer ces agents. Seule la cuisson à des température élevées de plus de 60°C les détruits. Soyez donc sûr(e) de l’origine de vos produits et de leur bonne fraicheur. Consommez les très rapidement après achat.

Ce mode de consommation reste déconseillé aux publics fragiles : enfants, femmes enceintes, personnes âgées ou personnes immunodéprimées.

  • Soyez très vigilants à la consommation de coquillages crus qui peuvent être source de contaminants.
  • Concernant la consommation de produits laitiers au lait cru, à l’exception des fromages à pâtes cuites pressées type gruyère, emmental, comté, beaufort…Là encore les personnes fragiles ne doivent pas en consommer : enfants, femmes enceintes, personnes âgées ou personnes immunodéprimées.
  • Concernant les fruits et légumes: vérifiez leur état lors de l’achat et lavez les bien avant de les consommer. Pelez-les si nécessaire, notamment pour les publics sensibles.
  • Concernant les œufs : ne lavez jamais les œufs avant de les casser, les germes présents sur la coquille pourraient diffuser au travers de la paroi poreuse et ainsi infecter l’œuf.
  • Concernant les jus de fruits frais, respectez, là encore, les dates de péremption et ne les gardez pas trop longtemps ouverts.
  • Pour les nourrissons, attention aux repas et biberons qui nécessitent une attention très particulière : ne les conservez pas plus de 48 heures à 4°C.
  • Ne recongelez jamais un aliment décongelé.
  • Si vous mangez en extérieur, vérifiez toujours les conditions d’hygiène apparentes. Mieux vaut quitter un lieu qui ne vous donne pas confiance, que de finir avec une intoxication alimentaire.

 

En respectant ces quelques règles, vous devriez faire en sorte que les aliments restent vos alliés et ne se transforment pas en danger pour votre santé.

Même si la plupart relèvent du bon sens, il est toujours utile de se les rappeler, d’autant plus quand les conditions climatiques se réchauffent et que les occasions de pique-nique, de repas en extérieur s’intensifient !

J’espère que ces quelques rappels vous auront été utiles.

ATALIGNE c’est un coaching nutritionnel en toute sécurité, pour vous apporter le meilleur pour votre ligne et votre santé !

Prenez soin de vous et de vos assiettes !